khalimah.com

365 – bambino (fra) كلمات اغنية

من فضلك انتظر...

[paroles de “365”]

[couplet unique]
beaucoup d’bounia, barakat, 3.6.5 jours en survêt’
chichon planqué dans chaussettes, élucider l’passé m’entête
m’aimer, j’crois qu’c’est illégal, j’ai la rage d’un hooligan
pas d’pluriel dans oligarque, quand je perds, dis*moi qui gagne
j’sais que j’passerai pas l’hiver donc j’savoure l’été indien
politesse, à quoi ça sert, quand au fond, ça va pas bien ?
la tête tourne dans l’tourniquet, l’envie est de tout niquer
y a pas d’blessure éphémère, j’ai du vider tout le dakin
j’enchaîne les clopes et goût amеr, y a plus r dans l’magasin
dernier câlin à nouvellе keh, j’baisse le rideau, ciao pantin
j’vis comme dans un mauvais polar, la télé reste allumé
j’connais déjà la fin de l’histoire, la vida jouera en replay
corazón bat plus la mesure, le bonheur est inodore
y a des taches sur la peinture, les coups de shlass sont indolores
l’ambitieux n’a pas d’allié, j’compte mon khaliss dans le rs
mauvais œil est activé, dans l’boomer, j’veux pas qu’le son cesse
j’baise cette tchoin d’un amour sincère quand j’tiens ses fesses silliconées
sa pipe ne m’fait plus d’effet comme un zdeh de cbd
les yeux rivés sur l’satellite, astra pour m’localiser
bambin a froid en afrique, la kichta pour le réchauffer
verre de pétrus à la main, poupées russes du soir au matin
si j’ai perdu le sommeil, c’est que je n’rêve plus à rien
la nuit, j’caillasse des soleils depuis mon métro aérien
si j’mets ma vie en bouteille, p’t*être qu’mes larmes l’emmèneront au loin
nous vécûmes mésaventures, les baskets à l’envers
j’vais crever en sale ordure, je suivrai les pas d’mon père
j’vais dans le mur à vive allure, j’reste sur l’manège malgré la gerbe
les bosses sont grosses sa mère la pute, enfant perdu, j’en connais qu’un
[outro]
enfant perdu, j’en connais qu’un, enfant perdu, j’en connais qu’un
enfant perdu, j’en connais qu’un, enfant perdu, j’en connais qu’un

- bambino fra كلمات اغنية

عشوائي