khalimah.com

32 temps – zikxo كلمات اغنية

من فضلك انتظر...

[paroles de “32 temps”]

[intro]
les hyènes victorieuses se dirigent tranquillement vers le centre de la ville. elles se sont battues pour ça : être les seules à pénétrer sur le territoire des hommes. une fois entre ces murs, elles se dirigent toutes dans la même direction..
ouah (ah)
ouah, ouah (ah, ah, ah)
c’est carré, ouah (zikxo)
ouah, ouah
ouah, ouah (ah, ah, ah)
tu sais c’est qui qui revient ? (ouh, ouh, ouh, ouh)

[couplet unique]
y a qu’un euro entre le plomb et le banc d’la garde*à*v’
si y a patron comme à l’ancienne, plus rien n’est important
on porte des sapes moncler, on tire des sacs pour ça
ça tente des trucs vers l’horizon mais là, j’vois bien qu’on s’perd
j’écris des textes, ça m’évite de broyer du noir
de baiser du temps, [d’te ?] laisser du tort, c’est tout c’que j’veux
j’t’ai visé du doigt, j’suis visé du toit, ils savent pas tout c’qu’on a fait pour ramasser, ni tout c’que j’traîne
les aléas d’la vie, les allées sales d’la street
fais*nous voir l’instru’, on fait ça à l’ancienne et à la parisienne
c’est pas toi qui a raison, j’prends l’autoroute vers [réseau ?]
ouais, j’fais très peu d’apparitions, j’monte sur la capitale, j’ai stud’
les stup’ m’attirent toujours autant, moi, ma passion c’est compté les tournants de ménilmontant
on doit s’ranger, c’est clair, faut qu’on instaure la discipline
on pète des zip à bicyclette, on a le flow de [?]
écoute mon soss, me fais pas d’leçon, j’ai juste besoin d’mes deux res*frè pour m’en sortir
j’sens qu’ça pue l’seum, ça pue les messes basses, les regards chelous et les amitiés s’cassent
souvent l’enjeu, c’est l’espèce ou les sses*cui d’une ‘tasse, si il suffit d’une pièce pour qu’un petit t’efface
c’est le récit d’une tess où la police fait gaffe, où le grossiste s’fait rare, où y a l’p’tit qui fait [ràf ?] (ouais, ouais)
on gère la pression, les rêves sont en perdition, reste peace si t’es pas d’ici sinon bienvenue dans la tess
on tourne à 10 hommes, la [?] nous paye l’addition, ça kiffe les thunes, cousin, ça tue les [[?] qui sonnent ?]
y a plus rien qui m’impressionne, j’sens plus rien, c’est stressant
même quand j’m’approche du caisson, peur d’allumer d’l’essence
j’ai ma vengeance qui fait des flammes, j’peux pas cacher mes défauts
moi, j’fais que d’fumer des 20, pas l’temps caresser des folles
mets moi pas d’l’eau dans mon vin, ça fait qu’monter le level
sur paname dans l’xx, on s’balade dans l’x6
on fait tourner les lovés, ça vient tout droit de bondy sud
ça va pépère mais bon, disons qu’t’apprends vite en grandissant, qu’une amitié ça vaut dix sous
[?] pas les [?], l’arabe t’a sécur’, commission rogatoire, vice de procédure, mec
[?] pas les [?], l’arabe t’a sécur’, commission rogatoire, vice de procédure
93.140 sauf les fils de sans parole, t’as plus aucun son [?] et ton flow [?]
c’est moi qui gère, c’est carré, nique la concu’, les cains*ri
j’envoie d’la frappe, les gamins, à l’épicerie, une canette
[?] tu connais, nous ça bouge pas trop
rien que j’tire deux taffes et qu’j’le repose, j’suis [?]
chez nous, voyager c’est courant, c’est un peu comme notre oxygène
j’ai découvert le monde si jeune et je sais que j’serais d’la partie
du sang, ton corps et la cartouche, poucave appelle l’ambulance
c’est ça d’jouer les corpulents, s’faire raser par des cr*pules
on m’écoute dans les prisons, pour ceux qu’on a méprisé
wesh les frères, tranquille, dès qu’vous sortez, ça les encule
[pont]
ça les encule, ouais, ouais, ça les encule (ça les encule)
ça les encule, ouais, ouais, ça les encule (ça les encule)
dès qu’vous sortes (ça les encule), ça les encule
ça les encule, ouais, ouais (ça les encule)

[refrain]
j’rappe sale, j’suis bloqué dans ma ville, mec
j’rappe sale, j’suis noyé dans la fumette
j’rappe sale, j’suis bloqué dans ma ville, mec
j’rappe sale, j’suis noyé dans la fumette
j’rappe sale, j’suis bloqué dans ma ville, mec
j’rappe sale, j’suis noyé dans la fumette
j’rappe sale, j’suis bloqué dans ma ville, mec
j’rappe sale, j’suis noyé dans la fumette

[outro]
on arrive [en c4 ?], j’arrive en fond d’cinquième, mon pote
on a plus de flow qu’vous, bah ouais
rap de rue, de vrai, le savent, tes p’tits vendeurs de barrette
et t’inquiète, c’est carré
rap de rue, de vrai, le savent, tes p’tits vendeurs de barrette
bah ouais cousin, c’est [zikxo ?], bientôt l’album, eh, eh
il arrive, depuis tout p’tit, ça n’a pas changé
c’est toujours la même merde, toujours la même galère

- zikxo كلمات اغنية

عشوائي